Le franc français bientôt sans valeur

Dix ans après la mise en circulation de la monnaie unique, le franc français cessera d’avoir de la valeur. La date d’échéance pour changer ses francs en euros est le 17 février prochain, soit dans cinq jours. Dès le 18 février les billets n’auront de valeur que pour les collectionneurs.

Les pièces avaient déjà cessé d’avoir de la valeur le 17 février 2005. Néanmoins, les collectionneurs préviennent que les billets qui ont une valeur numismatique sont extrêmement rares, ce qui leur donne de la valeur sont les imperfections d’impression.

La banque de France s’attend à devoir échanger près de 600 millions de francs contre environ 100 millions d’euros d’ici la fin de la semaine. Cela représente environ un sixième de la valeur supposée des francs encore en circulation sur le territoire. En effet, la banque de France estime qu’il y aurait encore 4 milliards de francs en circulation, l’équivalent de 600 millions d’euros.

La différence sera remboursée à l’état, soit près de 500 millions d’euros qui iront directement dans les caisses du Trésor Public comme le prévoit le budget 2012. Un montant qui n’est pas négligeable en cette période de crise.

Environ 60 000 personnes se sont déjà présentées aux guichets de la banque de France depuis Noël. Environ 15 % des billets déjà échangés l’ont été à Paris, mais il y a plus de francs dans le Sud que dans le Nord. Pour lutter contre le blanchiment d’argent, l’identité de toute personne venant changer ses francs est notée : en cas de doutes Tracfin, la cellule de lutte contre le blanchiment, est saisie.

Attention cependant : seuls les billets en vigueur lors du passage à l’euro peuvent être échangés. Il s’agit du billet de 500F « Pierre et Marie Curie », de celui de 200F « Gustave Eiffel », du 100F « Paul Cézanne », du 50F « Saint-Exupéry » et du 20F « Debussy ».

Laisser un commentaire