Quelles sont entreprises les plus réputées en France ?

trophée_réputationSi la bonne santé d’une entreprise est logiquement liée à son chiffre d’affaire, celui-ci peut dépendre de multiples variables dont la compétitivité, le taux de change ou la réputation. Cette dernière caractéristique est en effet de plus en plus significative au regard de l’évolution de nos sociétés et chaque entreprise tente désormais d’influer sur son image et sur la représentation collective à laquelle son nom renvoie. Une intégration réussie auprès du grand public aura un impact évident sur les principales fonctions de l’entreprises (stratégie, marketing, ressources humaines, finances) et sur ses ressources. Dans ce cadre, le PRLab (Public Réputation Lab) nous expose chaque année les résultats d’une étude consacrée à la réputation des entreprises nationales et décerne aux lauréats les Trophées de la réputation. Un événement permettant d’estimer la résonance positive des entreprises en France ou au contraire le risque de réputation qu’encourent certaines sociétés en manque de popularité.

Les Trophées de la réputation sont fondés sur l’étude barométrique « Publics Réputation » réalisée par Viavoice, Syntec Conseil en Relations Publics et L’Argus de la Presse. Un baromètre qui évalue chaque année la réputation de 42 grandes entreprises sélectionnées selon leur notoriété auprès du grand public, des actionnaires, des salariés, des jeunes (18-24 ans), des militants de causes citoyennes, des écologistes, des journalistes et des professionnels de la communication.

Ces différents publics sont interrogés sur la représentation qu’ils se font de tel ou tel groupe dans des domaines aussi variés que la confiance, la qualité des prestations, la responsabilité environnementale, la responsabilité sociétale, la responsabilité sociale, la présence internationale, les perspectives d’avenir ou la tonalité sur Internet. Autant de vecteurs qui permettent d’estimer le degré d’appréciation et l’image positive que renvoie une entreprise auprès du grand public.

Sept Trophées ont ainsi été décernés le 31 mars dernier au siège du Medef. Le groupe Danone arrivé premier toutes catégories confondues, conquiert le « Trophée de la Réputation 2015 », consacrant la solidité durable de ses positions en matière de réputation. Le groupe agroalimentaire français a obtenu un score de confiance de 69% auprès du grand public, 72% auprès des actionnaires, 68% auprès des salariés et 70% auprès des militants de causes citoyennes. Ses produits sont considérés de grande qualité par près de 71% des Français. Une réputation valorisée par des campagnes de communication largement orientées sur le « capital-santé » de ses produits et l’engagement récent du groupe auprès des petits agriculteurs « responsables ». Google et Nestlé arrivent ici respectivement deuxième et troisième.

« Souvent comparé à Nestlé, Danone dépasse le groupe suisse de près de 3 points sur l’indice RSE et obtient le trophée en responsabilité sociétale », souligne François Miquet-Marty, président de ViaVoice (propos relayé par Stratégies.fr). Le groupe Danone est par ailleurs présent sur le podium des 5 catégories en jeu.

Autres groupes très présents dans le classement, l’énergéticien français EDF déjà dans le top 10 en 2014, a remporté cette année le trophée « Responsabilité sociale » devant Google et Yves Rocher, et finit à la deuxième place du trophée « Responsabilité sociétale » devant Yves Rocher. Ce dernier s’est vu attribuer quant à lui le trophée « Responsabilité environnementale » devant Jardiland et Danone. Enfin, le trophée « Qualité des prestations » a été décerné au groupe Michelin, suivi de Danone et Nestlé.

Crédits photo : PRLab

Laisser un commentaire