Immobilier: les banques sont submergées par les demandes de crédit

Le délai de réponse de Crédit Logement s’est prolongé d’une semaine au lieu de 48 heures. Les dossiers de demandes s’accumulent. Toute la chaine de financement immobilier s’est ralentie.

Les demandes s’accumulent avec les renégociations souvent soutenues. Certains acquéreurs ne respectent pas le délai de 45 jours pour faire leur offre de prêt. Une étude notaire souligne que « face à cet engorgement, il est arrivé de devoir prolonger le délai de deux à trois semaines » qui vise entre autre, « les services juridiques des banques qui ne parviennent pas à suivre ».

L’allongement des délais de traitement est crucial chez Crédit Logement. L’organisme garantit les 30 % de la totalité des prêts immobiliers distribués en France. Sa production a connu une hausse spectaculaire: de janvier à avril, il a effectué près de 250 000 opérations pour une somme totale de 42 milliards d’euros de crédit, soit 60 % de son activité de 2014.

« C’est la première fois que nous connaissons une telle situation. Habituellement nous sommes en mesure de donner notre réponse à la banque en 48 heures. Actuellement, la demande est telle qu’il nous faut une semaine complète pour répondre, voire jusqu’à une dizaine de jours dans certains cas», explique indique Catherine Lanvario, directrice de la communication de Crédit Logement. L’organisme a même renforcé ses effectifs intérimaires pour suivre la cadence.

Il en est de même chez les courtiers et les banquiers. Les crédits à l’habitat des caisses d’Épargne avaient grimpé de 30 % durant le premier trimestre. Les délais d’obtention de crédit ont été rallongés d’une semaine en moyenne.

Pour répondre à la demande dans les délais impartis, « nous nous fixons des priorités de traitement en fonction des dates de signature chez les notaires. Se plus, les renégociations de crédit [lorsqu’un client des Caisses d’Épargne souhaite réaménager un crédit existant, NDLR] sont centralisées au sein d’une structure commune dédiée», a expliqué Romy Lecoq-Champeau, directrice adjointe du marché des particuliers des Caisses d’Épargne.

Crédit photo: alexandria/pixabay.com

Laisser un commentaire