Programme de F.Fillon : vers la fin de l’assurance-maladie solidaire ?

Fillon sécuLe candidat de la droite et du centre, François Fillon, a confirmé lundi qu’il passerait de la parole aux actes sur son programme santé en tournant le dos à la sécurité sociale solidaire.

Ce dernier propose ni plus ni moins de « focaliser l’assurance publique universelle sur des affections graves ou de longue durée, et l’assurance privée sur le reste. »

De ce fait, comme le souligne l’actuelle ministre de la Santé, Marisol Touraine , « seuls les soins liés aux maladies chroniques tels que le cancer, le diabète ou Alzheimer, par exemple pourront être remboursés par la sécurité sociale. Pour tout le reste, les Français en seront de leur poche ou devront payer, plus cher, une assurance privée. »

Et tout cela a bien sûr un coût. Concrètement, une famille de trois enfants devra ainsi débourser 200 euros de soins si ceux-ci contractent tour à tour une angine. Mais la facture pourrait monter beaucoup plus vite lorsqu’elle évoque le cas d’une personne souffrant d’hypertension artérielle (320 euros) ou celui d’une femme enceinte suivie tout au long de sa grossesse (544).

« L’explosion des cotisations »

La député d’Indre-et-Loire poursuit d’ailleurs son réquisitoire avec une ironie non dissimulée : « Je ne parle pas du traitement des caries chez le dentiste, ou encore de la contraception des mineures et de l’IVG qui seront déremboursées elles-aussi, pour le plus grand bonheur des soutiens historiques de M. Fillon qui formulaient cette proposition il y a quelques mois encore à l’Assemblée nationale. »

Avant d’ouvrir l’épineux volet des mutuelles : « M. Fillon propose en effet – je cite encore son programme – que ‘les moins favorisés bénéficient d’un régime spécial de couverture accrue’, en ne disant rien de la nature de cette couverture. Pour tous les autres, ‘qui peuvent accéder à une assurance privée’, il faudra payer. Et payer cher. »

Celle-ci estime dès lors que « le transfert de l’intégralité des soins courants aux complémentaires-santé – comme il le propose – fera nécessairement exploser le montant des cotisations. »

Source : The Huffington Post

Article connexe :

Sécurité sociale : le point sur le budget 2017

Laisser un commentaire