La Google Car, un projet qui tombe partiellement à l’eau

Voiture GoogleLa maison-mère de Google, Alphabet, a décidé de délaisser la production à grande échelle de sa fameuse voiture autonome, Google Car. La firme américaine privilégie désormais la vente de logiciels de conduite automatique à destination des constructeurs automobiles.

L’information, relayée par le Figaro, provient du site spécialisé, The Information, qui indique que cette activité sera gérée par une nouvelle filiale nommée Waymo. Le groupe avait au préalable noué un partenariat avec Fiat Chrysler afin d’entrer de plein fouet dans le secteur.

Une première ligne de voitures autonomes devrait ainsi être prochainement testée par un service de taxi, à l’image du géant de l’économie numérique, Uber, qui peaufine actuellement sa propre gamme aux Etats-Unis.

Néanmoins, cette annonce n’est pas réellement une surprise si l’on se réfère aux déclarations d’Astro Teller, en charge de Google X, le laboratoire d’innovation de l’entreprise : « Nous n’avons pas l’intention de nous transformer en fabriquant automobile », martelait-il alors en 2015.

Et pour cause, le projet aurait toujours été basé sur la fourniture d’un concept d’automatisation de véhicules classiques aux constructeurs.

Cependant, poursuit le média, il est important de noter que cette orientation diffère quelque peu du fonctionnement de la Google Car  (qui ne comportait ni volant ni pédale), puisque les modèles équipés des logiciels de Waymo « pourront être conduits normalement tout en disposant parallèlement d’un programme similaire au pilotage automatique développé par Tesla. »

Source : Le Figaro

Laisser un commentaire