OuiShare Fest : en 2017, les villes prennent les commandes

OuiShare-Linky-Smart City

Avant Barcelone et Rio, c’est Paris qui accueillera, du 5 au 7 juillet, le OuiShare Fest 2017. Cette année, l’événement international aura pour thème : la ville. Et plus particulièrement le concept de smart city. Concept qui devient d’ailleurs une réalité en France, à l’image notamment du déploiement des compteurs intelligents « Linky », composantes essentielles des « villes intelligentes ».

La cinquième saison du OuiShare Fest est lancée, avec en ligne de mire : Paris, début juillet. Paris n’est pas une ville comme les autres pour le OuiShare. C’est en effet dans la Ville lumière qu’est né, en 2012, le fameux mouvement. Voué à faire émerger des projets innovants et collaboratifs, le think tank parisien organise depuis 2013 son propre festival, dans le but de réunir des individus de tous horizons et tous « acteurs du changement ».

Après une édition 2016 consacrée à l’organisation du travail, le OuiShare Fest 2017 s’intéresse cette année à « la ville », et en particulier à la smart city, qui vise à mettre les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) au service d’un fonctionnement plus « intelligent ». Éclairage connecté, bâtiments autosuffisants en énergie ou encore éco-citoyen sont autant de traits qui caractérisent ce concept. Évoquée pour la première fois par Bill Clinton en 2005, l’expression de smart city s’inscrit dans un contexte d’urbanisation croissante de la planète : plus de la moitié de la population mondiale vit actuellement en ville. Une tendance qui n’est pas près de s’inverser : l’ONU prévoit que, d’ici 2050, 70 % de la population mondiale vivra en milieu urbain.

Les villes françaises passent à la version 2.0

Devant le défi humain, économique et environnemental de faire cohabiter un nombre accru de personnes dans les espaces urbains, les initiatives se multiplient dans le monde, et particulièrement en Europe. D’après une étude publiée en février 2014 par le Parlement européen, 90 % des villes européennes de plus de 500 000 habitants seraient des smarts cities. Derrière les métropoles à la pointe dans le domaine comme Amsterdam, Copenhague ou Barcelone, les villes françaises ne sont pas en reste.

L’hexagone compte en effet 18 villes intelligentes de plus de 100 000 habitants sur les 240 recensées en Europe par les experts de la Commission de l’industrie, de la recherche et de l’énergie du Parlement européen. Parmi elles, Lyon tire son épingle du jeu, arrivant en 10e position de ce classement. La capitale des Gaules abrite en effet, au cœur du quartier Confluence, le premier îlot urbain à énergie positive, qui produit plus d’énergie qu’il n’en consomme. Baptisé Hikari, cet espace urbain, unique en France, peut également se targuer d’être le premier ensemble à énergie positive en Europe. Il est constitué de trois bâtiments qui « allient à la fois la performance énergétique de l’architecture, la production d’énergies renouvelables et le fonctionnement des bâtiments en réseau. »

Pionnière en la matière, comme le montre le lancement en septembre 2016 de la navette autonome Navya, la métropole du Grand Lyon a également réalisé entre 2012 et 2016 un test grandeur nature de gestion intelligente de son réseau électrique. Grâce à l’installation des compteurs Linky, qui permettent de surveiller la consommation d’électricité en temps réel, les fournisseurs d’électricité ont pu adapter leur production d’énergie à la demande des usagers. Déployé dans 35 millions de foyers français depuis décembre 2015, le compteur intelligent est l’un des nombreux exemples d’outils qui façonneront les villes intelligentes de demain.

À l’instar de Lyon, plusieurs métropoles françaises ont actuellement recours aux NTIC pour améliorer leur fonctionnement. C’est notamment le cas de Nantes, où la municipalité a développé plusieurs supports numériques destinés à simplifier l’accès à l’information et les démarches des citoyens. La ville d’Angers a également pris le virage du numérique en s’associant avec la startup m2ocity, premier acteur de l’Internet des objets en France, pour améliorer optimiser la collecte des déchets en centre ville et améliorer le confort des Angevins.

La smart gouvernance des villes

Pour les organisateurs du OuiShare Fest, la smart city dépasse la simple notion de technologie. « [C’est] un sujet qui reste encore souvent traité sous l’angle de la ville servicielle et de l’innovation, plutôt que de gouvernance, explique Samuel Roumeau, directeur du programme du OuiShare Fest. À l’inverse, nous nous intéressons au sujet sous tous les angles du pouvoir, de la résilience, de l’inclusion et des services. […] En prenant de plus en plus le pas sur les États-nations, les métropoles créent de nouvelles alliances entre elles et pèsent sur les grands enjeux politiques. C’est typiquement le cas des villes regroupées au sein du C40 ».

On se souvient d’ailleurs que, lors de la COP21, le C40, ce réseau de 90 métropoles, présidé par Anne Hidalgo, l’actuelle Maire de Paris, et « qui vise à développer et mettre en place des mesures politiques et des programmes afin d’aboutir à des réductions notables du gaz à effet de serre et des risques climatiques », avait volé la vedette aux chefs d’État, tant sa mobilisation pour la lutte contre le réchauffement climatique n’avait d’égal que sa détermination.

Déjà un commentaire sur cet article

  1. Michel Rousseau dit :

    Pour celles et ceux d’entre vous qui s’intéressent de près aux
    problématiques soulevées par l’intelligence des villes et le devenir de celles-ci dans le cadre de la transition numérique, énergétique, environnementale et sociétale, permettez-nous de vous signaler la page Facebook http://www.facebook.com/smart.c.intelligence qui, à l’instar de Courrier International, collecte les informations pertinentes sur le sujet et propose de nombreux liens vers des rapports à télécharger (le plus souvent gratuitement) pour se faire une opinion et/ou se cultiver. Les posts (plus de 1500, déjà) étant pensés pour avoir une durée de vie moyenne de 6 mois, n’hésitez pas à parcourir tout le déroulé pour trouver ce qui vous intéresse.
    PS : Si vous jugez cette publication digne d’intérêt, merci de la faire connaître autour de vous.

Laisser un commentaire