Fillongate : Penelope Fillon aurait perçu 831 440 euros brut entre 1988 et 2002

Le Canard enchaîné a indiqué dans édition du jour (mercredi 01/02) que Penelope Fillon aurait bénéficié de la coquette somme de 831 440 euros pour ses services d’assistance parlementaire envers le vainqueur de la primaire de la droite et son suppléant, Marc Joulaud. L’épouse du candidat aurait même été rémunérée dès 1988, et non de 1998 à 2002 comme cela avait été annoncé initialement.

Le journal satyrique ajoute dans la foulée que les enfants Fillon ont perçu 84 000 euros pour leur mission d’assistants parlementaires au Sénat (57 084 euros brut perçus par Marie Fillon et 26 651 euros par son frère Charles) : « Soit en tout plus d’un million d’euros pour la compagne et deux des enfants du (champion républicain). »

De son côté, Antonin Levy, l’avocat de l’intéressé, martèle qu’il n’incombe pas à son client d’apporter la preuve de son innocence :

« C’est aux enquêteurs de fonder (cette) culpabilité », maintient-il contre vents et marées, alors que P.Fillon est également embourbée dans l’affaire de la Revue des deux mondes portant sur les qualifications de détournement de fonds publics et d’abus de bien social au titre d’un contrat de travail non honoré.

Le Parisien confirme par ailleurs que les bureaux de François Fillon à l’Assemblée nationale ainsi que les services administratifs du Palais Bourbon ont été perquisitionnés mardi matin par les enquêteurs de l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières.

Cependant, « ni badge, ni boîte mail au nom de Penelope Fillon, pas plus que les contrats de travail la concernant, n’auraient été retrouvés sur place… », poursuit cette même source.

Sources : Le Canard enchaîné, Le Figaro, et Le Parisien

Laisser un commentaire