Brexit : le Patronat britannique tire le signal d’alarme

Brexit Croissance Royaume-Uni PatronatLa confédération patronale britannique (CBI) n’a pas manqué de tirer à boulets rouges sur le gouvernement de Theresa May alors que les négociations naissantes sur le Brexit entre Londres et l’Union européenne risquent d’être particulièrement tendues.

« Il est temps pour le gouvernement de se concentrer sur les fondamentaux de l’économie (…) L’accent n’a pas été assez mis ces derniers mois sur les emplois, la croissance ou encore l’impact sur la vie des gens », a martelé mardi 20 juin Carolyn Fairbairn, directrice générale du CBI.

Et pour cause, l’organisme prévoit un ralentissement probable de la croissance du Royaume au cours des deux prochaines années (1,8% en 2016, 1,6% en 2017 et 1,4% en 2018). La structure entend donc peser de tout son poids dans les tractations menées avec Bruxelles sur ce dossier.

Les arguments en ce sens sont d’ailleurs légion à l’image de la perte de la majorité absolue des conservateurs au Parlement lors des législatives du 8 juin et de la baisse du pouvoir d’achat auquelle est confrontée la population locale liée à l’inflation (faiblesse de la livre) et la faible progression des salaires.

Concrètement, le plaidoyer du CBI devrait se focaliser sur la mise en place d’une nouvelle stratégie industrielle à même de convaincre les investisseurs étrangers que la Perfide Albion reste une terre propice au business.

Source : Les Echos

 

Laisser un commentaire