Taxe d’habitation : une première réforme actée pour 2018

Emmanuel Macron taxe habitation réformeDès 2018, 80% des ménages hexagonaux bénéficieront d’une exonération de 30% de taxe d’habitation. Deux ans plus tard, l’impôt serait appelé à disparaître pour cette tranche.

Selon le Figaro, « la mesure devient désormais de plus en plus concrète. Le Premier ministre Edouard Philippe a rappelé que la réforme se mettrait en place progressivement sur trois ans et coûterait 3 milliards d’euros à l’État dès 2018. »

France Info rappelle parallèlement que « cette baisse qui concerne les foyers dont le revenu fiscal ne dépasse pas 20000 euros par part et par an, sera de 30% en 2018. Un deuxième tiers sera retiré en 2019 pour arriver à la suppression totale en 2020. Pour rappel, cette taxe qui s’appuie sur des valeurs locatives jamais mises à jour depuis les années 1970, affiche des montants très variables d’une ville à l’autre. »

En prenant en compte les derniers chiffres transmis par l’INSEE, la moyenne d’imposition des Français qui la payaient en 2016 étaient de 730 euros (en excluant les 15,5% de Français qui ne sont pas concernés par le jeu des exonérations et autres réductions).

Avec la réforme du gouvernement Macron, les français assujettis à la taxe devrait bénéficier d’un gain moyen de pouvoir d’achat de 230 euros.

Sources : Le Figaro et France Info 

 

Laisser un commentaire