La pilule connectée, l’avenir de la médication ?

Pilule connectée Mise sur le marché Médicament SuiviLa Food and Drug administration (FDA), l’agence américaine du médicament, vient de valider la mise sur la marché de la pilule connectée. Véritable innovation dans la sphère médicale, cette technologie permettra d’améliorer le suivi des patients qui ont du mal à respecter leurs prescriptions.

Pour sa première, la pilule connectée va être testée sur l’Abilify MyCite, un antipsychotique destiné aux personnes souffrant de schizophrénie et de troubles bipolaires; une petite révolution initiée par le laboratoire japonais, Otsuka, et l’entreprise californienne, Proteus Digital.

Concrètement, ce système fonctionne « via un capteur de la taille d’une puce générant un signal électrique lorsqu’il entre en contact avec les sucs gastriques. Celui-ci est ensuite détecté par un patch collé sur le corps, qui envoie des informations comme la date et l’heure d’ingestion du médicament, via un signal Bluetooth, à une application sur smartphone. Le capteur peut aussi collecter des éléments sur le rythme de vie (heures de sommeil, niveau d’activité…) sachant que les patients peuvent autoriser jusqu’à cinq personnes à recevoir ces informations. »

Si un tel dispositif s’avérait coûteux, relèvent Les Echos, il n’en resterait pas moins sécurisant pour les familles dont les proches sont âgés ou souffrent de graves altérations mentales. Mais ce n’est pas tout, « il pourrait aussi permettre aux médecins de prévenir les problèmes d’accoutumance à certains traitements, comme les antidouleur à base d’opiacés. »

Source : Les Echos 

 

 

Laisser un commentaire