Le rachat de Darty par la Fnac : un “contrat de confiance” mutuel

Darty_photo de Michael Yat Kit ChungLe groupe de distribution d’électroménager et de produits techniques Darty a annoncé mercredi avoir reçu une offre de rachat en actions de la part de la Fnac. Il entend “étudier de plus près” et prendre son temps pour examiner les avantages (et les risques) d’un rapprochement avec la Fnac avant de recommander ou non à ses actionnaires de céder leurs titres.

L’offre de rachat en actions de la part de la Fnac s’effectue sur la base de 1 action Fnac pour 39 actions Darty détenues. Cela représente une contre-valeur de 101 pences par action Darty (côté à Londres), une offre séduisante pour les actionnaires de l’entreprise.

La Fnac réussie, petit à petit, à redresser la barre, et pour cela, elle fait évoluer son offre. Depuis quelques années, la Fnac ne se limite plus aux seuls produits culturels, dont le commerce se fait de plus en plus en ligne. Dans les magasins, les rayons consacrés à la musique et aux films ont rétréci, et ont fait place à un rayon cuisine. Le résultat est positif, ce qui incite la Fnac à continuer dans cette voie.

Cela nous amène à l’offre de rachat faite à Darty et son réseau de 260 boutiques, qui ajoutés aux 184 magasins de la Fnac en France, permettrait au futur groupe de devenir le leader dans le secteur de l’électronique et de l’électroménager.

Crédit photo : Michael Yat Kit Chung

Laisser un commentaire