Brexit : le Royaume-Uni montre des premiers signes de faiblesse

Alors que la croissance britannique avait atteint 1,8% sur l’ensemble de l’année 2016, laissant penser que le Brexit n’aurait pas les effets négatifs escomptés – à l’image d’un chômage au plus bas depuis l’année 2005 (4,8%) – le PIB n’a progressé que de 0,3 % au premier trimestre 2017. Et pour cause, “le retour de l’inflation … Lire la suite de Brexit : le Royaume-Uni montre des premiers signes de faiblesse