Le Qatar opère sa transition énergétique

Le Qatar accueillera sa première centrale solaire en 2022Très dépendant du gaz dont il est l’un des plus grands producteurs au monde, le Qatar souhaite désormais diversifier ses sources énergétiques en misant sur l’énergie solaire.

Doha a annoncé en effet dimanche 19 janvier avoir trouvé un accord avec le Japonais Marubeni et le Français Total, mais aussi des entreprises nationales, pour construire d’ici 2022, année de la Coupe du monde de football au Qatar, la première centrale solaire du pays.

Dans les faits,  le ministère de l’Energie qatari a confirmé que le site pourra couvrir “10% de la demande nationale en période de pointe”. Une aubaine pour Total qui a annoncé que cette opportunité représentait son projet le plus important à ce jour dans ce secteur à fort potentiel. Et pour cause, le groupe dirigé par Patrick Pouyanné n’a jamais construit de centrale de ce calibre.

Ce projet, évalué à 421 millions d’euros, démontre également la volonté des Etats du golfe Persique de se tourner davantage vers les énergies vertes, plutôt que de compter uniquement sur “la sacro-sainte” ressource fossile.

Crédit photo : Pixabay

Laisser un commentaire