Téléphone : les enfants équipés de plus en plus tôt, selon SFAM

Les enfants acquièrent leur premier téléphone à 10-12 ans en moyenne. C’est le résultat d’une étude réalisée par SFAM, courtier en assurance spécialisé dans la téléphonie mobile, les objets connectés et le multimédia.

En 2020, 10% des parents ont acheté un smartphone à leur enfant pour la rentrée. Si plus de la moitié des Français (59%) attendent la rentrée au collège pour se lancer dans cet investissement, cette tendance évolue en fonction des régions. Dans la région Centre, un tiers des habitants attend la rentrée au lycée, tandis que 8% de ceux de la Basse-Normandie préfèrent équiper leur enfant dès le CM1.

Joindre son enfant à n’importe quel moment est la motivation principale de cet achat. L’enquête menée par SFAM apprend que 77% des parents privilégient le contact par sms tandis que 15% d’entre eux préfèrent communiquer avec leur enfant à travers les réseaux sociaux.

Le prix : principal critère de choix

Pour 79% des parents, le prix du téléphone prévaut dans le processus d’achat. La quasi-majorité des Français (91%) ont un budget de 200 à 400 euros. Quant aux 10% restants, ils sont prêts à dépenser plus de 500 euros. La solidité du téléphone est quant à elle examinée par 61% des parents, devant la capacité de batterie (46%).

Téléphone chez les enfants : quels usages ?

Pour près de la moitié des enfants (46%), leur téléphone leur permet avant tout de converser et un cinquième l’utilise pour surfer sur les réseaux sociaux. Dans le palmarès des usages du smartphone, viennent ensuite la possibilité de jouer aux jeux vidéos (12%), écouter de la musique (11%), faire des recherches Internet (7%) et enfin prendre des photos et vidéos (4%).

Laisser un commentaire