Ford entame une opération dégraissage d’envergure

Ford Licenciement AutomobileLe Wall Street Journal a annoncé lundi 15 mai que le groupe automobile pourrait licencier 10% de ses effectifs, soit près de 20 000 personnes, et cela dans le but d’améliorer sa rentabilité. La direction de Ford s’est quant à elle refusée à commenter directement cette délicate information.

Nous n’avons pas encore annoncé de mesure d’économie concernant les salariés et ne commentons pas non plus les spéculations. Nous restons concentrés sur trois priorités stratégiques qui vont créer de la valeur et générer une croissance des bénéfices (…) Réduire les coûts et devenir aussi leste et efficace que possible font partie de ce travail. »

Le porte-parole du numéro 2 américain du secteur, Mike Moran, a choisi une posture évasive et laconique pour tuer dans l’œuf cette polémique naissante.

Mais ce n’est pas un secret de Polichinelle, le PDG de l’entreprise, Mark Fields, a été sommé par l’actionnariat de réduire au plus vite les coûts à hauteur de 3 milliards de dollars.

La fin d’année 2017 serait même la dead line officieuse de la dite opération, alors que les ventes de Ford plafonnent au pays de l’Oncle Sam.

Le média outre-Atlantique semble par ailleurs très confiant quant à la pertinence de son informateur.

Source : Ouest France

Laisser un commentaire