Maxime Gandzion : un expert respecté

L’émergence de l’Afrique comme puissance économique s’accompagne de l’émergence de ses leaders à l’échelle globale. Revue d’effectif de ces leaders locaux, en voie de globalisation avec, la semaine dernière, un portrait de Donald Keruka (Président de la banque Africaine de développement). Aujourd’hui, celui de Maxime Gandzion.

Ingénieur de formation, Maxime Gandzion (59 ans) est spécialisé dans le secteur des hydrocarbures, au sein duquel il a occupé diverses responsablilités, et intervient comme conseil auprès d’organismes publics, parapublics ou privés, notamment au niveau international.

maxime gandzion BRICS Après avoir occupé pendant 25 ans des fonctions opérationnelles et exécutives au sein de Total Gabon (à Libreville), il a été amené à prodiguer ses conseils en matière d’extraction, de production ou encore de transport du pétrole auprès de responsables politiques de premier plan au niveau international, les épaulant pour la prise en compte des problématiques stratégiques propres au secteur (sécurité d’approvisionnement, R&D, investissements…). Les présidents congolais, gabonais, brésiliens ou russes ont entre autres bénéficié de ses conseils à différentes occasions.

maxime gandzion fondation

Par ailleurs, Maxime Gandzion s’est mobilisé sur les sujets du développement au sein de la Fondation Congo Assistance, dont les représentants ont été reçus en 2009 par Barack et Michelle Obama en reconnaissance de la contribution significative de la Fondation aux problématiques de Développement.  Pionnier et fervent promoteur de l’agriculture biologique, M. Gandzion a notamment participé aux travaux

 de l’Union Africaine (en janvier 2005 à Abuja, Nigeria) consacrés à la sécurité alimentaire (Economie rurale et agricole). Dans ce contexte, la Lettre du Continent (n°623) rapporte que M. Gandzion a organisé, début 2011, la visite à Brazzaville du président d’Asperbras, José Roberto Colnaghi, au cours de laquelle celui-ci s’est engagé à développer des projets d’agriculture biologique au Congo.

 Cette implication dans les questions de Développement, ses relations privilégiées avec les compagnies pétrolières russes, son implantation africaine et sa connaissance des marchés émergents (au premier lieu desquels le Brésil) en font donc désormais un acteur respecté des relations internationales sur une vaste gamme de sujets économiques et sociaux.

 

Déjà 5 commentaires sur cet article

  1. Guy MOUNGUENGUI dit :

    Maxime NGANZION est homme discret, respectueux et très efficace il faut ce genre de personnalité pour booster l’émergence de l’Afrique
    par ailleurs , je voudrais avoir ses coordonnés pour un contact depuis Libreville

  2. diallo bokara dit :

    maxime il faut essayer de me joindre c’est ramses palissy

  3. […] gaz du point de vue nationaliste, au sein de l’Académie des sciences de Russie. En Afrique, Maxime Gandzion (ingénieur spécialisé en hydrocarbures) s’est lui imposé comme un expert respecté du marché mondial des hydrocarbures, intervenant […]

  4. Mansouri dit :

    Jean-Dominique Okemba , Jean-Jacques Bouya , Denis Christel Sassou Nguesso , Claudia-Sassou Nguesso et d’autres personnes au Congo , au Gabon , mais aussi la presse suisse et internationale vont recevoir dans les jours qui viennent une liste de toutes les interventions que nous avons faites pour M. Maxime Gandzion et sa famille ( en France , en Suisse , au Congo , au Maroc ) . Ces interventions concernent des hauts dossier de l’Etat Congolais et Gabonais mais aussi des affaires privées de la famille Gandzion .
    Nous réclamons depuis plus de 2 ans à M. Maxime Gandzion ( avec qui nous sommes en direct , le paiement de tout ce qui nous est dû ) mais ce monsieur joue avec le temps sans avoir payé la moindre de nos interventions . Au contraire , nous avons avancé tous les frais de nos interventions . Propriétaire d’une villa à Miami , d’une villa à Marrakech , de deux appartements luxueux à Paris ( place des Ternes et rue de la Boétie ) , d’un jet privé en Afrique du Sud , de biens innombrables au Congo et ailleurs , celui-ci prétend ne pas pouvoir honorer actuellement et depuis plus de 2 ans la dette qui nous lie . Un engagement de plusieurs millions d’euros a été pris suite à nos diverses interventions , surtout et plus particulièrement sur le dossier Gunvor et la construction d’un Oléoduc ( Pointe Noire – Brazzaville – Oyo – Ouesso ) .
    M. Maxime Gandzion , nous a même dérobé la livraison d’une cargaison complète envoyée à Brazaville dans un but humanitaire ( des articles de presse sont parus en France concernant ce dont de plus 200.000€ en matériel médical et scolaire ) . Son complice et fils Yoann Gandzion est porteur de tous ces éléments puisqu’il est la pièce maîtresse du jeu d’échecs mis en place par M. Maxime Gandzion contre tous ses détracteurs .
    Le vol , le mensonge , la haute trahison semblent être les derniers arguments de cette famille malhonnête en perte de vitesse dans la course à l’argent .

Laisser un commentaire