Banques françaises cherchent 7 milliards d’euros de capitaux

Les banques françaises auront besoin de 7 milliards d’euros de capitaux nouveaux d’ici juin 2012 afin de se mettre en conformité avec les exigences de l’Autorité bancaire européenne (European banking authority, EBA). Des besoins de recapitalisation qui ne devrait toutefois pas nécessiter d’intervention de l’Etat.

La situation des banques françaises n’est toutefois pas catastrophique et tend même à s’améliorer, puisque l’EBA avait estimé en octobre à 8,8 milliards d’euros le besoin en capitaux des quatre principales banques françaises (BNP Paribas, Société générale, BPCE et Crédit agricole).

L’amélioration de la situation financière des banques françaises et le renforcement de leurs fonds propres (notamment en ponctionnant les bons résultats du 3e trimestre, en vendant de la dette des pays d’Europe du Sud et en réduisant certaines activités) a donc poussé l’EBA a revoir à la baisse les besoins du secteur bancaire hexagonal.

Comment se feront ces recapitalisations ? Pas par l’Etat a priori. Les banques elles-mêmes devraient être capables de prélever les fonds nécessaires sur leurs bénéfices et également en réduisant certaines de leurs activités… qui permettront aussi de réduire mécaniquement les besoins en fonds propres.

En octobre toujours, l’EBA avait chiffré à pas moins de 106 milliards d’euros le besoin de recapitalisation de l’ensemble du secteur bancaire européen. Ce montant sera-t-il également revu à la baisse ?

Laisser un commentaire