Free : un forfait mobile illimité à 19,99 euros

Après avoir fait monter la sauce par une astucieuse campagne buzz, Free a dévoilé mardi 10 janvier son offre de téléphonie mobile. Pour Xavier Niel, le patron d’Iliad, la maison-mère de Free, l’objectif est bien de “diviser par deux la facture des Français”.

Un forfait illimité et sans engagement à 19,99 euros incluant appels, messages et Internet : c’est l’offre de téléphonie mobile dévoilée mardi 10 janvier par Free. Le prix de l’abonnement sera même de 15,99 euros pour les personnes déjà abonnées à un service internet Free.

Après sa percée dans l’internet triple play fournissant, dans une box, un accès à internet haut débit, la téléphone fixe et la télévision, Free pourrait bien devenir un acteur incontournable de la téléphonie mobile.

À 19,99 euros par mois, l’offre Mobile de Free a de quoi inquiéter les opérateurs traditionnels. Pour Xavier Niel, la différenciation avec Orange, Bouygues et SFR est même un argument de vente qui lui permet de critiquer les offres concurrentes.

D’où une différenciation de l’offre proposée par Free Mobile : appels illimités y compris vers les numéros étrangers ou relèvement de la limite à partir de laquelle la vitesse de connexion à l’internet 3G est diminuée par l’opérateur (3 gigas par mois chez Free contre un giga chez les offres concurrentes).

Une offre qui sépare le forfait et le téléphone

La contrepartie, c’est l’absence d’offre couplée avec un téléphone mobile. Alors que les autres opérateurs proposent des offres subventionnant l’achat du téléphone, “on pense qu’il faut séparer votre abonnement de l’achat du téléphone” explique Xavier Niel. Pour le fondateur de Free, les mobiles subventionnés sont “une sorte de couscous-boulettes : on mélange tout, et vous ne savez pas au juste ce que vous payez ni combien”.

Les téléphones mobiles vendus par Free seront donc non verrouillés, l’iPhone qui sera bien proposé dans les offres de Free. Free proposera cependant la possibilité d’étaler son paiement sur 12, 24 ou 36 mois.

Laisser un commentaire