Les Italiens mangent moins à cause de la crise

photo : andrew malone

Une étude publiée par l’Institut de statistique Istat, le pendant italien de l’Insee révèle que les transalpins ont modifié leurs habitudes alimentaires pour faire face à la crise.

L’enquête montre que 13,3% des ménages italiens ont acheté des biens alimentaires de moins bonne qualité en 2011 par rapport à l’année précédente. Plus inquiétant, 65,1% des ménages italiens achètent de la nourriture en moins grande quantité.

Des chiffres d’autant plus significatifs que l’alimentation et les boissons représentent traditionnellement une part importante du budget des italiens, 19,2% en moyenne contre 12,7% pour les foyers français.

Sans surprise, le hard-discount profite de la crise. Dans le sud de la botte, 13,1% des ménages font désormais leurs courses dans ce type de magasins, contre 11,2% en 2010.

Les achats de vêtements des transalpins sont également en baisse par rapport à 2010. En 2011 les italiens ont dépensés 134 euros en moyenne par personne contre 142 euros l’année d’avant.

Laisser un commentaire