Pinault se séparera de la FNAC pour se concentrer sur le luxe

La direction de PPR doit se réunir cette semaine afin de discuter de l’avenir de ses deux géants de la distribution.  D’après le JDD, le groupe dirigé par François-Henri Pinault, serait sur le point de céder la FNAC et la Redoute. Le groupe souhaite se spécialiser dans l’industrie du luxe, à l’image de LVMH.

De son côté, les Échos croient savoir que la FNAC ne sera pas vendue, mais mise en bourse par PPR dans le cadre d’une opération financière qui entraînera l’indépendance du groupe de distribution de produits culturels.

Vente ou mise en bourse, il n’est pas nouveau que Pinault souhaite se désengager du secteur de la distribution. La cession de la FNAC et de Redcats (le groupe de vente à distance qui comprend notamment les marques La Redoute et Cyrillus) serait la dernière étape d’un processus lancé en 2006, avec la vente du Printemps, et poursuivi en 2011 avec la vente de Conforama.

François-Henri Pinault veut  spécialiser son groupe dans le secteur du luxe (habillement et accessoires) et du « sport outdoor », ce qu’il expliquait lors d’une conférence de presse sur la politique de son groupe. « Nous sommes en train de construire un acteur mondial sur le secteur de l’industrie de l’habillement et de l’accessoire en nous concentrant sur le luxe et le sport. Nous étions un conglomérat financier et opérationnel, nous sommes devenus un métier cohérent ».

Tout miser sur le luxe et délaisser la grande distribution en plein période de crise. Une nouvelle preuve, s’il en fallait une, que le secteur du luxe ne connaît pas la crise.

Laisser un commentaire