Le gouvernement soutient les PME du secteur nucléaire

centrale_nucleaire Josephine ChaplinArnaud Montebourg (ministre du redressement productif) et Delphine Batho (ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie) ont lancé cette semaine le Fonds de modernisation des entreprises nucléaires (FMEN) destiné à favoriser les exportations des PME françaises du secteur nucléaire.

A l’occasion d’une conférence de presse, Arnaud Montebourg a déclaré que “c’est une filière qui a prévu 110 000 recrutements à l’horizon 2020. […] C’est quand même une bonne nouvelle pour la France que nous ayons une filière performante, exportatrice, technologiquement très innovante, et qui recrute massivement”.

Ce nouveau Fonds, sera dotée de 133 millions d’euros, investis en grande partie par les deux géants français du secteur, EDF et Areva.

De son côté, Delphine Batho est revenue sur la position du gouvernement par rapport au secteur nucléaire, jugée peu claire pas ses opposants, notamment en raison de la volonté de fermer la centrale nucléaire de Fessenheim malgré les résultats de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) qui a donné le feu vert pour une prolongation de son exploitation.

“Il y a une orientation très claire (de la politique énergétique), qui est une évolution du mix énergétique, dans lequel le nucléaire continuera d’occuper une part très importante (…), ce qui nécessite que nous gardions une filière industrielle performante et d’excellence”, a insisté la ministre.

Au total, en France, 250 000 emplois sont directement issus du secteur nucléaire.

Laisser un commentaire