Autoroutes : la Cour des Comptes dénonce la hausse des péages autoroutiers

autorouteDans un rapport qu’elle vient de publier, la Cour des Comptes épingle le prix des péages autoroutiers qui ne cessent de subir « une hausse continue et importante », supérieure à celle de l’inflation.

Trois groupes privés, Vinci Autoroutes, APRR et Sanef gèrent aujourd’hui les trois quarts du réseau autoroutier français dans le cadre d’un contrat de concession conclu avec l’Etat depuis 2006, date de la privatisation des autoroutes.

La Cour des Comptes indique que « la négociation des avenants aux contrats de concession et le suivi par le concédant (assuré par le seul ministère des Transports) des obligations des concessionnaires se caractérisent par un déséquilibre au bénéfice des sociétés autoroutières » et ce, au détriment des usagers, qui paient le coût continument en hausse de l’entretien et de la modernisation des autoroutes.

Le système servant à calculer les tarifs des péages a été mis en cause par le président de la Cour des Comptes, Didier Migaud, qui dénonce un manque de transparence entre l’Etat et les concessionnaires. Par conséquent, la Cour recommande de « mettre en œuvre les dispositions contraignantes » et de « réaliser systématiquement une contre-expertise de tous les coûts prévisionnels des investissements ».

Si les concessionnaires se défendent en affirmant « respecter scrupuleusement » les contrats, le ministère des Transports, en revanche, « partage les constats de la Cour des comptes et va suivre ses recommandations ».

Laisser un commentaire