Baisse du chômage au Portugal

manifestation_portugal_photo_Jose-Paulo-Carvalho-PereiraPour la première fois depuis le début de la mise en œuvre de la politique de rigueur prévue dans le cadre du plan de sauvetage de 78 milliards d’euros accordé en 2011 par l’Union européenne et le Fonds monétaire international, le taux de chômage a connu une légère baisse au Portugal. Celui-ci s’établit à 16,4% au deuxième semestre 2013, contre 17% au premier.

D’après l’Institut national des statistiques (Ine), le recul du chômage se vérifie essentiellement dans le secteur des services et en particulier « de l’hébergement, la restauration et dans le commerce ». Le Portugal, qui est une importante destination touristique, profite des effets de la saison estivale.

La hausse de l’emploi est surtout visible dans la catégorie des jeunes de 15-24 ans : il s’élevait à 42,1% lors du premier trimestre, contre 37,1% au second. Toutefois, en un an, le nombre de chômeurs a augmenté de 7,1%. Au total, 886.000 portugais sont sans emploi.

Le chômage et la récession sont les principales difficultés rencontrées par le Portugal. Ses créanciers exigent, en contrepartie du plan de sauvetage qui lui a été accordé, une baisse drastique des dépenses publiques – le gouvernement a prévu de réduire de 30.000 le nombre de ses fonctionnaires (sur 700.000) – ainsi qu’un plan de relance de l’économie tourné vers l’aide aux PME et le développement des exportations.

Laisser un commentaire