L’Etat encourage les femmes à devenir créatrices d’entreprises

Potrait_Najat_Vallaud-Belkacem_photo_Benjamin_GeminelMardi 27 août 2013, trois ministres du gouvernement Hollande, ont présenté un plan visant à développer l’entrepreneuriat féminin.

Actuellement, les Françaises ne sont à l’origine que de 30% des créations d’entreprises dans l’Hexagone. Le plan lancé par Najat Vallaud-Belkacem, minstre au Droit des femmes, Fleur Pellerin, ministre déléguée chargée des PME et de l’Innovation, et Geneviève Fioraso, ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche, a pour objectif de faire passer ce chiffre à 40% d’ici 2017.

Ce plan se structure autour de trois axes majeurs. Le gouvernement va sensibiliser, orienter et informer les femmes, et notamment les jeunes filles dans les collèges, lycées, et université, sur la création d’entreprises. L’accompagnement des femmes créatrices d’entreprises va également être renforcé et leur accès au financement sera facilité.

Un site internet dédié à la création d’entreprise et fortement orienté vers les femmes va par exemple être lancé en octobre. Et le Fonds de garantie à l’initiative des femmes (FGIF), qui aide les créatrices à financer leur projet, va voir son budget augmenter de 25%.

« Est-ce de la discrimination positive ? Oui, et je l’assume ! », avoue Najat Vallaud-Belkacem qui soulignait qu’en 2011 seulement « 3 % des Françaises de 18-64 ans ont créé une entreprise ou repris une entreprise récemment créée, comparé à 10 % aux Etats-Unis ».

Laisser un commentaire