L’EDF lab s’implante au plateau de Saclay

Saclay - EDF LABL’inauguration du plus grand centre européen de recherche et développement a eu lieu le 10 Octobre dernier, en présence du Premier Ministre. Tandis que son ouverture est prévue pour 2015, le site sera consacré à la recherche et à la formation, un campus EDF pour qui doit répondre aux plans de développement de l’énergéticien français.

Sur plus de 12 hectares, ce pôle d’excellence aura vocation à avoir une influence internationale sur les problématiques de la recherche énergétique notamment. Cette initiative, est aussi l’opportunité de tisser des liens entre les différents métiers de l’énergie, et de créer des partenariats entre le monde universitaire et industriel. De nombreux partenaires ont déjà manifesté leur intérêt. C’est notamment le cas de HEC, de l’Ecole Polytechnique, du CNRS ou encore du CEA. Le projet à peine lancé, dispose donc déjà d’une certaine envergure qui n’a pas échappé à la « MIT Technology Review ».

L’entreprise qui compte plus de 156 000 salariés à travers le monde, a continué d’embaucher au cours de ces dernières années malgré la crise. De plus, grâce à ses bonnes performances économiques, et au dynamisme de son secteur, le groupe occupe aujourd’hui une position centrale sur le marché européen de l’énergie. Pour préserver cette dynamique, Jean-Marc Ayrault a souhaité initié un institut des énergies décarbonées ; par ailleurs il est également venu annoncer des garanties d’Etat pour financer une partie des travaux.

Au total, plus de 400 millions d’euros seront consacrés à ce projet, l’implantation à Palaiseau s’apparente déjà à la constitution d’un véritable cluster scientifique et technologiques. En plus des 1000 salariés des équipes de recherche et développement d’EDF, 20 000 stagiaires viendront se former aux techniques les plus avancées en mécanique, génie civil, mathématique, ou encore en simulation numérique. Selon Matignon, « cet effort exceptionnel se justifie par le caractère décisif de ces implantations pour la future université Paris-Saclay ».

Laisser un commentaire