L’aéronautique sauve l’école d’ingénieurs

86Devant un déficit budgétaire de l’enseignement supérieur, Airbus, Dassault, Zodiac et Safran ont décidé de faire une levée de fonds pour aider l’ISAE-Supaéro, la seule école d’ingénieurs de Toulouse spécialisée dans l’industrie aéronautique et spatiale. Les dirigeants des industries aéronautiques et spatiales ont effectué un déplacement à Toulouse le 5 septembre dernier pour effectuer une levée de fonds pour aider leur ancienne école.

Cette initiative pourrait selon le directeur de l’ISAE-Supaéro marquer « un changement de modèle » dans le système de fonctionnement de l’enseignement spécialisé français. Le montant visé n’est comme d’habitude pas fixé, mais il devrait atteindre les millions d’euros. Gifas, l’association des entreprises aéronautiques pense verser 1,5 million d’euros pendant un an « renouvelable ». Il n’est pas nouveau que les entreprises viennent en aide au financement de l’enseignement universitaire. Cette pratique vient des Anglo-saxons, et le nombre de chaines universitaires financées ne cesse d’augmenter ces dernières années, comme les grandes écoles de commerce et les universités. Les entreprises promettent un financement de plusieurs années d’un montant allant de plusieurs centaines à des milliers d’euros.

Laisser un commentaire