Un syndicat de médecin exige une consultation à 30 euros minimum

doctor-563428_640_photo_DarkoStojanovicLa Confédération des syndicats médicaux français (CMSF), le premier syndicat de médecins libéraux exigent que le tarif de la consultation soit augmenté à 30€ et que cela augmente selon la complexité de l’acte médical. 30 euros au lieu de 23 euros.

La CSMF est contre le projet de loi santé et avait présenté ses propres exigences le 26 août 2015. Martelant le blocage des tarifs des actes médicaux depuis des années, le syndicat veut appliquer une hausse conséquente au tarif de base d’une consultation médicale qui est de 23 euros actuellement pour un généraliste et 28 euros pour un spécialiste. “Il y aurait un tarif de base minimum de 30 euros pour les médecins généralistes et spécialistes” avec une augmentation du tarif selon la complexité de l’acte médical avait proposé Jean-Paul Ortiz, le président de la CSMF sans donner des précisions sur les classifications de ces actes. “Le tarif de 23 euros est déconnecté de la réalité quotidienne du médecin généraliste. C’est l’une des raisons majeures de la crise profonde exprimée par les médecins et de la désaffection pour la médecine générale”, a indiqué le médecin.

“Nous n’allons pas nous battre pour des augmentations de 2 euros. Il faut valoriser le travail et l’expertise du médecin”, a ajouté M. Ortiz qui rappelle que cette révision de tarification favorisèrent l’emploi par les médecins plus les secrétaires médicales.

Cela faisait des mois que les médecins demandaient des revalorisations des tarifs, mais le gouvernement et l’Assurance-maladie n’ont pas accepté toute discussion sur le sujet avant les élections professionnelles de 12 octobre et l’ouverture des négociations pour la nouvelle convention en 2016. Le Syndicat a également saisi les sénateurs concernant un “sursaut démocratique” en amendant le texte qui devrait être examiné à partir du 14 septembre.

crédit photo: DarkoStojanovic

Laisser un commentaire