SNCF : le crownfunding, allié singulier des cheminots

SNCF grève cheminots
Les cheminots grévistes de la SNCF ont trouvé un allié de poids à travers le crownfunding puisque une cagnotte en ligne, hébergée par la plateforme Leetchi, dépasse désormais la barre des 800 000 euros. Une manne financière inespérée permettant aux frondeurs de faire fructifier un peu plus le mouvement.

Lancée le 23 mars dernier, cet élan de solidarité a été initié par le sociologue, Jean-Marc Salmon. Néanmoins, il ne s’agit pas de la seule personnalité à accompagner cette lutte sociale car le philosophe, Etienne Balibar, les écrivaines, Annie Ernaux et Geneviève Brisac, ou encore le romancier, Didier Daeninckx, font également partie des soutiens de poids “à la cause”.

Aujourd’hui, force est de constater que cette campagne d’un nouveau genre porte ses fruits car de nombreux anonymes ont décidé de grossir la cagnotte. Les premiers contributeurs ont d’ailleurs expliqué leur démarche dans un billet publié sur le blog de Mediapart où l’on peut lire ce court réquisitoire :

Nous avons de la sympathie pour les cheminots grévistes. Ils défendent un de nos biens communs, une entreprise de service public que le gouvernement cherche à transformer en société anonyme. À ce jour, la ministre des Transports n’a pas ouvert de négociations. Le pouvoir engage un bras de fer. Nous nous souvenons des grèves de 1968 et 1995 durant lesquelles les cheminots avaient arrêté le travail. La solidarité entre voisins et collègues mit en échec le calcul gouvernemental de dresser les usagers contre la grève. Chacun comprend que les journées de grève coûtent et que pour le succès de leurs revendications, il importe que le mouvement puisse durer. Nous les soutiendrons (donc) financièrement.

Pour rappel, la CGT a lancé parallèlement une autre campagne de dons qui atteint à ce jour 500 000 euros.

Crédit photo : Wikimedia

Source : LCI

Laisser un commentaire