La croissance britannique repart à la hausse, malgré la chimère Brexit

Brexit Croissance Royaume-Uni Patronat
Si les incertitudes sont légion dans l’épineux dossier Brexit, l’économie britannique est tout de même repartie à la hausse au mois de juillet (+0,3%). Et cela, alors qu’un accord de sortie négocié entre le Royaume-Uni et Bruxelles est toujours loin d’être acté.

Dans les faits, ce regain d’activité dénote logiquement avec les chiffres du deuxième trimestre publiés par l’Office national des statistiques (ONS). Ces derniers affichaient alors une récession de 0,2%.

Ainsi, comme le confirme Euronews, “cette légère embellie en juillet écarte provisoirement le spectre d’un (marasme) en pleine crise du Brexit. La sortie programmée du Royaume-Uni de l’Union européenne rend (en effet) les investisseurs (particulièrement) fébriles, surtout en cas de “no-deal”, de divorce sans accord”.

Le média rappelle d’ailleurs dans la foulée que la devise de la Perfide Albion a fondu de près de 20% depuis le référendum de 2016,

A lire également : Brexit: ce rapport sur le no-deal devrait dissuader les Britanniques de sortir sans accord

Laisser un commentaire