Europe post-Brexit : vers la fin du bloc ?

La France et l’Allemagne vont contribuer à l’effondrement de l’Union européenne alors que les alliés divergent sur le redressement du bloc européen, prédit Yanis Varoufakis.

Les différentes réponses de la France et de l’Allemagne à la pandémie de coronavirus contribueront au processus de “désintégration” que l’Union européenne a commencé à connaître depuis le vote Brexit.

La France et l’Allemagne sont depuis longtemps considérées comme étant au cœur de la volonté de renforcer l’intégration et la fédéralisation dans l’Union européenne. Mais la réponse de Berlin et de Paris à la pandémie de coronavirus contribuera à la dissolution de l’UE à long terme, selon Yanis Varoufakis. S’adressant à la chaîne LBC, l’ancien ministre grec de l’Economie a déclaré “l’UE n’a pas pris en compte le processus dynamique de désintégration qui a commencé.

“Je ne pense pas qu’il y aura une autre sortie, je ne pense pas que l’Italie ou la Grèce vont partir. Je ne pense pas que cela va se produire.

“La pire menace pour l’Union européenne est une lente déconstruction sous la surface. Nous le constatons déjà.

“La France et l’Allemagne, leurs économies vont dans des directions opposées. L’économie allemande se remet très vite de la pandémie, ce qui n’est pas le cas de l’économie française.

“Le nord et le sud deviennent des continents différents, de même que l’est et l’ouest.”

Laisser un commentaire