Covid-19 : le Royaume-Uni supprime la quarantaine pour la plupart des voyageurs américains et européens entièrement vaccinés

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a déclaré lundi qu’il souhaitait relancer l’industrie du voyage en mettant en place un système simple et convivial de règles permettant de voyager à l’étranger.

« Nous devons faire en sorte que les gens, que l’industrie du voyage redémarre », a déclaré Boris Johnson aux journalistes.

« Nous voulons une approche qui soit aussi simple que possible ».

La Grande-Bretagne a rouvert ses frontières à une grande partie du monde lundi, en supprimant la quarantaine pour les arrivants entièrement vaccinés de l’Union européenne, à l’exception de la France, et des États-Unis.

Mais le coup de pouce donné à l’industrie du voyage a été atténué par les spéculations selon lesquelles le gouvernement pourrait bientôt imposer de nouvelles règles aux vacances.

Le journal The Times a rapporté qu’un avertissement COVID-19 contre les voyages en Espagne, la destination la plus populaire du Royaume-Uni, était probable.

L’Espagne pourrait être classée dans une nouvelle catégorie de risque – la « liste de surveillance orange » – ce qui signifie qu’elle pourrait passer à la catégorie « rouge » dans un court délai, les voyageurs devant être mis en quarantaine dans les hôtels, selon le Times.

Interrogé sur la possibilité d’une « liste de surveillance orange », M. Johnson a déclaré que les gens devaient se souvenir que le COVID-19 restait dangereux.

« Nous devons essayer d’empêcher les variantes d’entrer, nous devons empêcher l’importation de variantes de l’étranger, nous devons donc avoir une approche équilibrée », a-t-il déclaré.

« Ce que je veux voir, c’est quelque chose qui soit aussi simple et aussi convivial que possible pour les personnes ».

Laisser un commentaire