Le NYFA récompense les nouveaux visages de l’entrepreneuriat africain

NYFA_jeunes_entreprises_africainesLa croissance économique africaine s’accélère et sera d’ici quelques années un des moteurs incontestés de la croissance mondiale. Une évolution qui s’explique en partie par la relance des investissements étrangers mais également par un dynamisme grandissant de ses forces vives. La jeunesse africaine, créative et innovante, est à l’origine de nombreux projets d’avenir et cela malgré des contextes socio-économiques bien souvent défavorables. Des projets que le New Forum Africa a souhaité cette année à la fois stimuler et récompenser via l’organisation des premiers Prix de la Jeune Entreprise africaine. Pour cette première édition, le Camerounais Alain Nteff, concepteur d’une application permettant un suivi des femmes enceintes vivant dans les zones rurales, a été plébiscité.

À 23 ans, le Camerounais Alain Nteff combat la mortalité infantile dans son pays grâce à « Gifted Mom », une hotline dont l’objectif est de permettre aux femmes vivant dans des zones rurales de bénéficier d’un suivi prénatal et postnatal par SMS. Une initiative à la fois solidaire, économiquement viable, et qui lui aura permis de remporter le premier prix de la jeune entreprise africaine délivré à Libreville, au Gabon, lors du New York Forum Africa organisé par Richard Attias du 28 au 30 août dernier.

Sélectionné parmi plus de 170 candidats par un jury composé de membres de France 24 et « Le Point Afrique’ (tous deux partenaires de événement), ce jeune entrepreneur s’est vu attribué une dotation de 50.000 euros qui lui permettra de développer son entreprise.

« Cela fait 2 ans que nous luttons contre la mortalité maternelle et infantile, une question cruciale pour l’Afrique, en utilisant les nouvelles technologies et les technologies mobiles. Avec cette dotation, nous allons pouvoir répliquer l’impact que nous avons déjà au Cameroun à d’autres pays africains », s’est réjoui à cette occasion Alain Nteff, co-fondateur et directeur de Gifted Mom. Basée au Cameroun donc, Gifted Mom est la première entreprise sociale en Afrique Centrale à développer des technologies innovantes à moindre coût pour améliorer la santé maternelle et infantile.

Parmi les autres lauréats, on retrouve le Kenyan Evans Wadongo, co-fondateur de GreenWise Energy, qui propose des ampoules solaires et des services dans les énergies renouvelables afin de favoriser l’accès à une électricité verte. Il a remporté le deuxième prix, soit un chèque de 30.000 euros. Mais également en troisième position (10.000 euros), l’entreprise Tech-Innov Niger, spécialisée dans l’exploitation et la commercialisation d’un système de télé-irrigation accompagné de services d’assistance technique et de conseil-expertise agricoles.

Enfin, Betty Ikalany, fondatrice de Appropriate Energy Saving Techonologies, a obtenu le Prix « coup de cœur » (10.000 euros), pour son dispositif permettant de transformer les peaux d’arachide en briquette, un combustible moins polluant que le charbon. Les institutions et foyers domestiques aux revenus modestes qui utilisaient auparavant du charbon de bois ou du bois à brûler, peuvent ainsi utiliser ces briquettes qui ne génèrent pas de fumée, permettent une combustion de longue durée et sont moins coûteuses que le charbon tout en réduisant la pollution de l’air et la déforestation.

« Cette dotation va nous permettre d’acheter du matériel et des machines de meilleure qualité et d’augmenter notre capacité afin de faire face à la demande actuelle en constante augmentation. Cela va aussi nous permettre de renforcer notre réseau de distribution et de marketing pour que nos produits atteignent les utilisateurs à qui ils sont destinés » a déclaré lors de la cérémonie Betty Ikalany, Fondatrice et PDG de AEST.

Crédits photo : NYFA

Laisser un commentaire