Ile-de-France : les jeunes bénéficient désormais d’un site web leur permettant de trouver en urgence pilule et préservatifs

preservatifsLes jeunes Franciliens disposent à présent d’un sérieux allié afin d’aborder une relation sexuelle le plus sereinement possible. Il s’agit du site iPass contraception, inauguré mardi par la région Ile-de-France, leur permettant de géolocaliser les lieux/machines délivrant les principaux moyens de contraception.

Sont donc indiqués les distributeurs de préservatifs, les plannings familiaux, mais également les points écoute jeunes ou encore les pharmacies. A noter que ce dispositif, soutenu par une campagne d’information dans les transports et les lycées, apporte aussi une information efficiente sur les adresses dédiées aux conseils portant sur l’IVG et le dépistage du VIH.

IPass contraception remplace ainsi le Pass contraception (datant de 2011) qui prenait la forme de chèques distribués par les infirmières scolaires. Ce dernier était en effet jugé peu confidentiel et souffrant d’un manque de lisibilité par les professionnels de santé.

Le premier cité présente lui une base de données fondée sur l’open data (dont l’accès et l’usage sont laissés libres) appelé à s’étoffer progressivement, souligne Farida Adlani, vice-présidente à la Région chargée de l’action sociale, de la santé et de la famille :

« Nous sommes en négociations avec l’Ordre pour ajouter des contacts de médecins qui pratiquent l’IVG. On trouvera bientôt sur le site des sages-femmes, des gynécologues, des généralistes… », se félicite-t-elle.

Valérie Pecresse, à l’origine du projet, rappelle d’ailleurs que « beaucoup de jeunes filles ne savent toujours pas que la contraception est gratuite entre 15 et 18 ans, tout comme les examens nécessaires à la prescription. » Un état de fait qui doit donc absolument s’estomper car cette mesure de prévention s’applique depuis 2013 sur l’ensemble du territoire.

Pour rappel, l’Ile de France présente une certaine singularité avec 56% des 15-25 ans utilisant la contraception d’urgence, un taux assez élevé à l’échelle de l’Hexagone.

Source : Elle

Laisser un commentaire