La zone euro prête 150 milliards d’euros au FMI

La zone euro prêtera 150 milliards d’euros au Fonds monétaire international (FMI). Cette opération devrait permettre à l’institution internationale d’accroître son influence dans la résolution de la crise des dettes souveraines.

Réunis lundi soir, les ministres des Finances de la zone euro ont validé des prêts bilatéraux de 150 milliards d’euros au FMI. Cette décision fait suite au sommet du 9 décembre dernier durant lequel ont été validés un dispositif de discipline budgétaire qui sera intégré dans un traité au cours de l’année 2012.

La Pologne, la République Tchèque, la Suède et le Danemark ont également accepté de se joindre à cette initiative. En revanche, le Royaume-Uni a refusé d’y participer, refusant que la somme prêtée ne serve qu’à la zone euro.

Dans un communiqué, les ministres des Finances de la zone euro ont également appelé les pays membres du G20 à participer à ce mécanisme afin d’assurer la stabilité financière mondiale.

L’euro reste sous tension

Après l’annonce de ces prêts bilatéraux, l’euro montait face au dollar pour s’installer au-dessus de 1,30 dollar, une tendance également confortée par l’annonce d’une amélioration du climat des affaires en Allemagne.

La monnaie unique reste néanmoins sous pression en raison des menaces pesant sur l’économie européenne et de l’attente d’une réévaluation de la notation financière des Etats européens.

Laisser un commentaire