Ikea : les meubles ne connaissent pas la crise

Ikea se porte bien malgré la crise. Sur son exercice 2010-2011, l’entreprise a enregistré un résultat net de près de 3 milliards d’euros, soit une hausse de 10,3 %. Cette bonne santé de l’entreprise suédoise s’explique par des ventes en progression et une meilleure structure de coûts.

L’entreprise suédoise de conception et de distribution de mobiliers et d’objets de décoration en kit ne connaît décidément pas la crise. Avec un résultat net à 2,97 milliards d’euros pour l’exercice 2010-2011 clos le 31 août dernier, Ikea enregistre une progression de 10,3 %. Le chiffre d’affaires s’établit à 24,7 milliards d’euros, soit une progression de 6,9 %.

La conjoncture économique ne semble donc pa peser sur la consommation des clients de l’entreprise suédoise, une situation qui s’explique par “des ventes en progression et à une meilleure structure de coûts” selon un communiqué du groupe.

Face à la crise, des solutions d’ameublement à petit prix

Son PDG, Mikael Ohlsson, se vante de distribution “des solutions d’ameublement esthétiques, fonctionnelles et à des prix bas pour le plus grand nombre”, ce qui représente le véritable indicateur de compétitivité de l’entreprise.

Ikea peut donc se développer sereinement. L’an dernier, l’entreprise s’est renforcée sur les marchés émergents et a recruté 4 000 nouveaux salariés sur un total de 130 000 personnes travaillant dans 26 pays.

Laisser un commentaire