Lejaby : un plan social qui ne fait pas dans la dentelle

Pour tenter de se sauver, la marque de lingerie Lejaby va procéder à un plan social drastique. Plus de 60% des employés devraient perdre leurs emplois et la totalité de la production sera transférée en Tunisie.

Seuls 195 des 450 emplois de Lejaby seront maintenus. Les 255 employés remerciés percevront de leur côté 95% de leur salaire pendant un an. Tels sont les termes de l’accord de reprise accepté par le tribunal de commerce de Lyon.

L’offre de reprise, faite conjointement par Alain Prost (ex patron de La Perla et Chantelle) et la société tunisienne Isalys, ne fait pas de détail, mais permet de sauvegarder une partie de l’activité et de l’emploi.

En revanche, l’usine de Yssingeaux, dernier centre de production de la marque dans l’hexagone, va définitivement fermer ses portes et la totalité de la production de Lejaby sera transférée en Tunisie.

Laisser un commentaire