Les entrepreneurs majoritairement en faveur de la TVA sociale

A moins de cent jours de l’élection présidentielle, les entrepreneurs veulent peser dans la bataille des idées. Une étude d’Opinion Way a tenté d’en savoir plus sur leurs convictions et propositions. Un constat: les entrepreneurs se prononcent majoritairement en faveur de la TVA sociale proposée par Nicolas Sarkozy et plaident pour la poursuite de cet effort de réduction des charges patronales.

Selon cette enquête réalisée du 9 au 19 décembre par téléphone auprès de plus de 1000 chefs d’entreprises représentatives des entreprises françaises de moins de 50 salariés, les entrepreneurs sont en majorité pour l’instauration d’une TVA sociale. 29% d’entre eux estiment que la priorité du prochain président de la République doit être de mettre en oeuvre cette mesure.

Les autres mesures prioritaires selon les entrepreneurs sont l’allègement de l’imposition sur les plus-values dans le cadre d’une cession/transmission et l’exonération d’impôt pour les bénéfices réinvestis dans l’entreprise.

« Les candidats pourraient bien s’inspirer des axes d’amélioration proposés par les entrepreneurs. » explique Guillaume Peltier, secrétaire national de l’UMP chargé des études d’opinion et des sondages.

Le mandat écoulé a-t-il été favorable aux entrepreneurs ? 24% d’entre eux citent les démarches avec l’administration comme amélioration ayant eu lieu lors de ce quinquennat. 21% mentionnent les formalités de création d’entreprise, 15% la protection des dirigeants, 14% la fiscalité et 12% les charges sur l’emploi. Cependant, la fiscalité et les charges sur l’emploi sont également les cibles des principaux griefs des chefs d’entreprise qui jugent ainsi que les efforts doivent être poursuivis.

Si leur voix était davantage écoutée, quelle est la question qu’aimeraient poser les entrepreneurs au président de la République ? « Comment diminuer les charges qui pèsent sur les entreprises » pour 21% d’entre eux, soit un chef d’entreprise sur cinq, montrant ainsi que ce sujet reste leur préoccupation principale.

« Il y a fort à parier que ces entrepreneurs privilégieront les candidats qui sauront le mieux répondre à leurs préoccupations » s’enthousiasme Guillaume Peltier, lui-même chef d’entreprise dans le secteur de la communication à Tours. En effet, 30% d’entre eux estiment que l’UMP est le parti politique pouvait le mieux répondre à leurs préoccupations, contre 18% pour le Parti Socialiste, 17% pour le Front National et 16% pour le Mouvement Démocrate de François Bayrou.

Ce soutien se traduira-t-il dans les urnes ? Les entrepreneurs ont fait savoir leurs revendications, il ne reste plus qu’à scruter attentivement les propositions des candidats à l’élection présidentielle.

Laisser un commentaire