Les français ont de moins en moins confiance dans leur banque

La confiance des établissements bancaires perd du terrain chez les français. C’est ce qui ressort d’une étude menée par Harris Interactive pour Deloitte et qui, comparée à celle de 2011, montre une nette baisse de confiance.

Alors qu’en 2011 43% des français disaient faire confiance à l’établissement financier auquel ils ont confié leurs revenus et leur épargne, en 2012 il ne sont plus que 33% à montrer cette même confiance envers leur établissement.

L’institut de sondage Harris Interactive a, pour cette étude, interrogé 3.400 clients de banques de détail françaises. La note moyenne des banques est, elle aussi, en baisse avec 12,1/20 contre 12,6 en 2011.

La proportion des clients n’ayant pas confiance en leur banque est, elle, en hausse : 21% des clients en 2012 contre 16% en 2011 n’ont pas confiance en leur banque.

« La crise de 2011 est probablement passée par là mais ce qui frappe surtout, c’est la résilience de ce phénomène de défiance qui, année après année, se confirme et s’amplifie », précise Daniel Pion, Associé Conseil Banque de détail chez Deloitte.

L’établissement principal maintient sa côte de confiance est peut se valoir d’une confiance plus grande de la part de ses clients : 59% lui font confiance contre 57% en 2011. Les banques directes améliorent, quant à elles, leur indice de satisfaction avec une note de 14,1/20.

Déjà un commentaire sur cet article

  1. compte tenu de la crise, de la défiance et de la dégradation de la note français on peut pas en vouloir aux français

Laisser un commentaire