Ouverture d’un pôle innovation en France par Louis Vuitton

vuitton_louisLe journal économique Les Échos annonce que le groupe Louis Vuitton a prévu de créer un pôle d’innovation en maroquinerie près d’ Angers. Plus de 400 emplois pourraient y être créés.

C’est à Beaulieu-sur-Layon, en Maine-et-Loire, à environ vingt kilomètres au Sud d’Angers, que Louis Vuitton devrait installer son pôle d’excellence.

Un dirigeant de la société qui a parlé aux Échos sous couvert d’anonymat, a décrit un projet « très innovant de recherche et d’innovation dans les métiers de la maroquinerie et de la petite maroquinerie, avec un axe de recherche sur les matières premières, les processus et les méthodes de production ».

Cet espace de recherche pour lequel 15 hectares ont été réservés, devrait également servir d’unité de production.

« Plus de 400 emplois seront créés à terme. L’ouverture du site est prévue en 2014 avec un début des travaux en 2013, pour un premier bâtiment d’environ 6 000 mètres carrés. Mais l’activité, notamment la formation des équipes, devrait débuter avant, dans une structure provisoire à Chemillé », a précisé une autre source proche du dossier aux journalistes des Échos.

Selon Les Echos, la politique départementale en faveur de cet artisanat explique l’implantation de ce pôle d’excellence : « Le Maine-et-Loire a de fait développé un véritable pôle d’excellence dans la maroquinerie. Le groupe Longchamp, en particulier, prépare une extension de 20 000 mètres carrés sur son usine de Segré, déjà fort de 380 salariés, en plus de sites en Vendée et en Mayenne. A Maulévrier, la société Marofica (groupe Pact Europact) vient d’étendre de 2 000 mètres carrés ses locaux. Cette entreprise compte déjà 130 salariés dans la maroquinerie de luxe, activité qu’elle a démarrée en 1998. »

Le groupe Louis Vuitton dispose de 17 ateliers dont 12 sont situés en France.

 

Laisser un commentaire