50% des footballeurs finissent ruinés après leur carrière

On pourrait penser que la majorité des footballeurs professionnels mettent leur famille à l’abri pour plusieurs générations et vivent de retraites dorées. Il n’en est rien. Selon le site Sportune.fr,  une étude menée par le cabinet allemand Schips Finanz a montré que la moitié des footballeurs européens finissaient ruinées après la fin de leur carrière.

Les footballeurs seraient d’exécrables gestionnaires, coutumiers des mauvais placements et des mauvais investissements. Souvent mal conseillés par leurs agents et leur entourage, la plupart d’entre eux ne sont absolument pas préparés à mener une vie aussi fastueuse. Par conséquent, les footballeurs professionnels multiplieraient les achats de luxe (voitures, bijoux), et épargneraient peu.

Les divorces expliqueraient aussi en partie pourquoi autant de footballeurs perdent leur agent au cours de leur après-carrière.

Mais les footballeurs européens sont loin d’être les pires gestionnaires dans le domaine du sport professionnel. La même étude montre que 78% des joueurs de football américain de la NFL n’ont plus d’argent sur leur compte seulement deux petites années après la fin de leur carrière.

Les basketteurs de la NBA ne sont guère mieux lotis. 60% d’entre eux finissent ruinés 5 ans après le début de leur retraite.

Dans un reportage diffusé sur la chaîne de sport  ESPN, l’ancien joueur de NBA Jamal Mashburn explique que beaucoup de joueurs de la ligue de basket américaine ne savaient même pas ouvrir un compte. « Du jour au lendemain, vous êtes à la tête d’une énorme entreprise et vous n’avez aucune idée de comment gérer cela » résume-t-il.

Laisser un commentaire