Robert Peugeot dément vouloir se retirer de l’automobile

Dans un article paru lundi, Libération annonçait que le PDG de FFP Robert Peugeot envisageait de céder sa division automobile à General Motors, afin que sa holding familial détenant 19% des parts de PSA finisse de se transformer en fonds d’investissement.

Une information démentie mercredi par un porte-parole de l’héritier Peugeot : « Robert Peugeot dément formellement l’information selon laquelle il souhaiterait voir la famille Peugeot sortir de l’automobile. La famille est solidaire, il n’y a aucune dissension ».

D’après Libération, Robert serait en conflit avec son cousin Thierry qui est président du conseil de surveillance de PSA.

Le quotidien écrivait lundi que « ce conflit a failli faire une victime : le PDG de PSA Philippe Varin. Selon Challenges, Thierry Peugeot a voulu le débarquer il y a deux semaines au prétexte qu’il irait trop loin avec GM. Avant d’en être dissuadé par ses cousins (…) Suite à cet incident, Varin à failli claquer la porte » croit savoir Libé, dont la source est un proche de PSA.

Déjà un commentaire sur cet article

  1. ça n’aurais pas été une grosse perte.. Même si ça aurai surement fais du mal à l’image de PSA, qui n’a pas besoin de ça en ce moment!

Laisser un commentaire