Sous l’effet de la crise, de plus en plus d’espagnols émigrent

Alors qu’un espagnol sur 4 est au chômage, le pays semble confronté à une hémorragie migratoire. Quasiment 1 million de personnes ont quitté l’Espagne depuis janvier 2011.

Parmi eux, de nombreux immigrés originaires d’Amérique latine et d’Europe de l’Est. 365.238 ressortissants étrangers ont quitté le pays depuis le début de l’année.

Mais les étrangers ne sont pas les seuls à quitter l’Espagne. De nombreux espagnols tentent également leur chance ailleurs. Selon l’institut national des statistiques (INE), 54.912 espagnols ont émigré depuis le début de l’année, soit 21,6% de plus qu’en 2011 à la même période de l’année.

Depuis le 1er janvier de l’année 2011, ce sont 117.000 espagnols qui sont partis. Une tendance qui devrait se renforcer alors que le taux de chômage a franchi les 25%.

Ces chiffres doivent cependant être nuancés. Certains espagnols qui ont quitté le pays récemment sont des immigrés qui avaient obtenu la nationalité espagnole depuis peu.

Et les jeunes espagnols ont naturellement tendance à tenter leur chance ailleurs. Ils sont les européens qui on le plus profité des règles de libre circulation au sein de l’Union Européenne.

Laisser un commentaire