Export : Nicole Bricq soutient la filière nucléaire française

En déplacement sur un site Areva de Saône-et-Loire où sont fabriqués des générateurs de vapeur, la ministre du Commerce extérieur Nicole Bricq a pris la parole pour défendre la filière nucléaire française. Un des rares secteurs où la France fait figure de numéro un mondial…

« La France est devenue le premier exportateur mondial d’équipements et services nucléaires. Il est important de garder cette avance dans un secteur de plus en plus concurrentiel. Car agir pour le commerce extérieur, c’est agir pour l’emploi ».

La ministre a assuré être très impliquée dans la défense des intérêts de la filière nucléaire française à l’étranger. « Je suis allée en République tchèque, en Pologne… Je vais bientôt en Turquie » a annoncé Nicole Bricq.

Le président du directoire d’Areva Luc Oursel s’est félicité de la prise de position de la ministre, et a rappelé que « la contribution du nucléaire civil à la balance nucléaire française est de six milliards d’euros par an ».

Le site Areva de Saint-Marcel, où s’est rendu Nicole Bricq lundi 17 décembre, réalise 40% de son chiffre d’affaires à l’export. Il livrera bientôt deux générateurs de vapeur à la centrale nucléaire américaine de Prairie Island, dans le Minnesota.

Laisser un commentaire