Trafic d’animaux : 4ème marché illégal mondial

Le braconnage d’espèces sauvages est en progression rapide, et se classe en quatrième position des marchés illégaux les plus lucratifs.

Le trafic des animaux comptabiliserait un chiffre d’affaires de 19 milliards de dollars (14 milliards d’euros) annuels. Il englobe le braconnage, la capture, la collecte et le commerce d’espèces sauvages.

D’après le WWF, le prix de la corne de rhinocéros a passé la barre des 60 000 dollars le kilogramme, soit deux fois plus que celui de l’or ou du platine. Cette corne aurait aujourd’hui plus de valeur sur le marché noir que la cocaïne ou les diamants.

Le trafic illégal d’espèces sauvages se place juste derrière le commerce illégal de stupéfiants, le traite des Hommes et les produits contrefaits.

Le 10 Décembre dernier, les gouvernements d’Afrique du Sud et du Vietnam ont signé un accord de coopération pour lutter contre ce trafic d’espèces animales. Reste à savoir si elle sera suivie de réels efforts… et de réels effets.

Laisser un commentaire