Royaume-Uni : le Qatar pourrait investir 11,5 milliards d’euros

Royaume-Uni : le Qatar pourrait investir 11,5 milliards d’euros

Le Qatar a entamé des négociations avec le gouvernement britannique en vue d’investir 10 milliards de livres dans des infrastructures du pays.

Selon des informations publiées jeudi 15 mars par le Financial Times, le Qatar pourrait investir 10 milliards de livres soit près de 11,5 milliards d’euros au Royaume-Uni.

Les centrales énergétiques, les axes routiers et les chemins de fer seraient aidés financièrement par le Qatar. Le riche émirat arabe pourrait notamment investir dans la centrale nucléaire que le groupe français EDF doit construire à Hinkley Point.

Londres recherche en effet des financements internationaux pour relancer son économie et faire face au régime d’austérité.

Le Qatar a déjà investi au Royaume-Uni puisqu’il a financé 95% de la construction du gratte-ciel londonien Shard.

Il possède le magasin de luxe Harrods et détient une participation dans la banque Barclays. L’émirat du Moyen-Orient dispose aussi de 20% du capital de la BAA, société propriétaire de l’aéroport d’Heathrow.

Présent également en France, les investissements du Qatar suscitent la polémique. Il possède notamment des parts dans les entreprises Total, Vinci, Lagardère, LVMH ou encore Vivendi. Et bien-sûr, il finance le club de football du Paris-Saint-Germain.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.