La SNCF baisse ses prix et espère le retour des voyageurs

Le 19 juin, la SNCF lancera une nouvelle offre à petits prix afin d’augmenter le remplissage de ses rames. Après Ouigo, sa filiale low-cost, la SCNF joue une nouvelle fois la carte des tarifs réduits pour faire revenir les voyageurs délaissant de plus en plus les quais de gare.

Cette nouvelle offre concernera les trajets effectués le week-end, essentiellement entre Paris et la province. Ainsi, le samedi l’aller-retour entre Lille et la capitale sera proposé à 20 euros. Pour des trajets entre Paris et des villes de province à moins de deux heures de trajet (Tours, Lyon, …), il faudra débourser 30 euros pour faire l’aller-retour.

Selon Barbara Dalibard, responsable de la branche Voyages de l’entreprise, « seuls 17% des billets vendus depuis le début de l’année sont plein tarif ». L’augmentation du volume de billets « à petits prix » serait de 30% depuis la fin de l’année 2012, soit 2,4 millions de billets.

Mme Dalibard souligne également que le faible nombre de billets réduits le vendredi soir s’explique par la volonté de « lisser le plus possible la pointe » et de remplir les autres trains, avant et après « ces heures critiques ».

Après Ouigo, cette nouvelle offre représente donc une nouvelle opération de communication pour la SCNF fragilisée par l’essor du covoiturage et celui des compagnies aériennes low-cost, qui proposent des tarifs nettement inférieurs à ceux de la compagnie ferroviaire.

Laisser un commentaire