Temps de trajet : les conséquences négatives sur les travailleurs

Une étude réalisée aux Etats-Unis pour mesurer le bonheur des Américains, le Gallup Healthways Wellbeing Index, révèle que les employés qui ont un long trajet à faire pour rejoindre leur lieu de travail sont plus anxieux que leurs collègues.

D’après l’étude américaine, 40% des employés qui passent 3 heures par jour ou plus dans les transports (train, voiture) ressentent de l’anxiété au travail. A contrario, seulement 28% des employés qui ont un trajet de 10 minutes ou moins sont anxieux.

Les employés qui ont un long trajet entre leur domicile et leur lieu de travail sont aussi plus fatigués et moins enthousiastes que les autres pendant leur journée.

L’étude met également en relation le trajet quotidien jusqu’au travail et la santé des employés. 33% de ceux qui mettent plus d’une heure et demie pour se rendre au travail ont eu régulièrement mal au coup ou au dos lors des douze mois précédents l’enquête, contre 24% pour ceux qui habitent à moins de dix minutes de leur travail.

L’étude révèle par ailleurs que 27% des personnes qui passent plus de trois heures par jour dans les transports se sont vus diagnostiquer un taux de cholestérol élevé. Ces personnes ont également plus de chance d’être obèse.

Laisser un commentaire