La croissance chinoise ralentit à 7,5% au deuxième trimestre

chine_photo-Philip-JägenstedtLes derniers chiffres de la croissance économique chinoise, publiés ce matin par le Bureau national chinois de la statistique, confirment une tendance à la baisse qui s’est amorcée à la fin de l’année 2012.

7,5%. C’est le chiffre du jour, celui de la croissance chinoise lors du  trimestre précédent. Pour le cinquième trimestre d’affilée, la Chine ne dépassera pas la barre des 8%. Pire, après une croissance de 7,9% au dernier trimestre 2012, puis de 7,7% au premier trimestre 2013, l’expansion économique chinoise ne cesse de ralentir. Ces statistiques instiguent un doute quant à la capacité de la Chine à atteindre son objectif d’une croissance annuelle de 7,5%.

Pour autant, les marchés n’ont pas montré de grands signes d’inquiétude. Les chiffres du commerce extérieur pour les mois de mai et juin indiquaient déjà une baisse des exportations et de la demande chinoise.

Reste à savoir si ce ralentissement économique aura un effet boule de neige sur les partenaires de la Chine. En effet, le pays est l’un des principaux moteurs de la croissance des pays émergents, notamment des pays voisins, à l’instar de Taïwan. Or, la baisse tendancielle de la croissance chinoise devrait avoir des répercussions sur ses investissements à l’étranger.

Sous l’impulsion du nouveau président Xi Jinping, le régime devrait amorcer un changement de cap, davantage orienté sur la consommation intérieure que sur les exportations et les investissements, moteurs actuels de la croissance chinoise.

Laisser un commentaire