La Maison Blanche lance un plan d’aide pour Detroit

detroit_photo_Well Oiled MachinesAlors que le gouverneur du Michigan, Rick Snyder, demandait en juillet dernier la mise en faillite de la ville de Détroit, plombée par une dette de plus de 18 milliards de dollars, des sources gouvernementales ont annoncé la constitution d’une enveloppe de 300 millions de dollars à destination de l’ancienne capitale de l’industrie automobile américaine.

La moitié de cette somme (150 millions) sera consacrée à la réhabilitation de la ville. Il s’agira de remettre en état ou de détruire les quelques 80.000 bâtiments en ruine parsemés à Détroit, actuellement en faillite à cause de la crise immobilière et de la désindustrialisation des États-Unis.

30 millions de dollars seront investi dans le secteur de la sécurité publique. Face à des taux de criminalité élevés, les effectifs de police vont notamment être augmentés. Les équipements de pompiers seront également modernisés.

La Maison Blanche a annoncé que 140 millions de dollars de fonds fédéraux serviraient à l’amélioration du réseau de transport public et à l’installation de caméras de surveillance.

En près de 60 ans, Motor-City a vu la moitié de sa population déserter ses rues : en 1950, 1,8 millions de personnes vivaient dans ce berceau de l’industrie automobile américaine. Aujourd’hui ils ne sont plus que 700.000, dont un quart vit en dessous du seuil de pauvreté.

Laisser un commentaire