Euro Disney perd un million de visiteurs mais réduit ses pertes

disneyloand_paris_photo_Tom.BrickerMalgré la perte d’un million de visiteurs en 2013 (soit une baisse de 7% de sa fréquentation), le parc d’attraction Disneyland Paris a annoncé jeudi 7 novembre avoir réussi à diminuer son déficit de 25% au terme de son exercice 2012-2013.

Grâce au refinancement de sa dette par sa maison mère américaine, l’exploitant Euro Disney a estimé avoir bien résisté à la crise et le marché difficile qui a caractérisé 2013. Une année qui a en effet « été difficile pour l’ensemble de l’industrie du tourisme et des loisirs en Europe (…). Nous l’avons ressenti à travers la baisse de la fréquentation des parcs et du taux d’occupation des hôtels » a déclaré Philippe Gas, PDG du groupe exploitant.

Euro Disney a indiqué avoir ramené le recul de son chiffre d’affaire à 64,4 millions d’euros contre 85,6 millions pour son exercice précédent. Un recul du chiffre d’affaire qui a toutefois entrainé une perte d’exploitation de 27,5 millions d’euros.

Disneyland Paris, première destination touristique privée d’Europe, est passé d’un nombre record de visiteurs de 16 millions en 2012 à 14,9 millions en 2013. La baisse de fréquentation de la clientèle française, espagnole et italienne a également fait perdre 105.000 nuitées aux hôtels du parc.

« Mais nous avons bien résisté dans un contexte économique difficile : la baisse de notre chiffre d’affaires est mesurée et nous avons réussi à faire progresser la dépense par visiteur grâce à un produit qui monte en gamme, ce qui a limité l’impact du recul de fréquentation » a estimé M. Gas.

 

Laisser un commentaire